mobilier (sub)urbain 2020 coll2

Cette série de mobilier urbain répond à une logique de raisonnement qu’il serait possible de qualifier d’abductif :

« Et si … » 

Et si, comme le sport, les déplacements doux, la convivialité (…) les pratiques sexuelles devenaient elles aussi le motif de projets d’aménagement ou de projets urbain ? 

Et si, les politiques publiques, les entreprises, les architectes, passaient ou répondaient à des commandes dans une ville où la question de la sexualité n’était pas un sujet risible ? 

C’est la fiction qui est proposée ici.

© 2017-2020 par ALB 

© Copyright Adrien Le Bot ©