VAPEURS DE SODIUM 2

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes, 2018 

 

Cette performance a été présentée dans le cadre de la recherche qui accompagnait la réalisation des ouvroirs. C’est une performance de 20 minutes qui propose de mettre en scène les postures observées dans les lieux de drague. Un travail de langage par la gesticulation, une monstration de l’objet corps. Cette performance est accompagnée d’une captation sonore réalisée sur un lieu de rencontre à Nantes. On y entend les bruits de la ville, les voitures, le vent, des gens qui rigolent et en même temps les bruits plus proches, ceux du bois qui craque, les pas camouflés dans les feuillages, le crépitement des cigarettes… 

L’ensemble de la performance est plongée dans cette vapeur de sodium, un brouillard épais et orange.